Éperdus
40 pages N&B - 19x26 cm - 8 €









Les corps empêtrés dans l’air gluant, la nuit, les toiles d’araignées et autres métaphores incarnées, l’équipage du vaisseau scientifique Neume veut échapper au Fléau qui ravage la Terre et disloque l’Humanité...

Éperdus est un récit de science-fiction.
Et donc, avant tout, un mouvement de fuite.


Trajectoire aventureuse du vaisseau Neume se dérobant à la catastrophe ; contorsions des organismes explorant l’intérieur de la carcasse de métal ; grilles, barreaux, coursives et visages virant floconneux ou liquides ; mais aussi — fuites autrement plus décisives —, traversée du dessin en direction de sa ruine prolifique et traversée du langage vers une zone de confusion critique.

Voyage du lecteur, enfin, en ce livre immense sinon sans bornes, dont les 40 pages au crayon ont été dessinées
à l’aveugle, la main tâtonnant dans l’obscurité et
le silence, comme on se recueille ou prépare
un mauvais coup :
hors-cadre.

L.L. de Mars réalise avec Éperdus son album le plus inachevable, nouvelle étape ouverte de cette traversée de
l’excès
, cérébrale et jouissive, abstraite et branleuse,
lumineuse et grotesque, que l’auteur nous
relate, de livre en livre, sans faiblir.












Un
EXTRAIT d'Éperdus
à télécharger

 








 —— 4 pages au hasard ——








              bicéphale